fr
en
Retour aux articles

Histoires de RICE

Le poste de rebours : optimiser l’injection du biométhane

En finir avec le sens unique et parvenir à faire remonter des molécules de gaz du réseau de distribution vers celui de transport : c’est l’enjeu du développement du poste de rebours. Un enjeu majeur dans le contexte de la transition énergétique et, en particulier, du développement du biométhane que de faciliter l’injection des productions. À Alfortville, dans leur centre d’essais, les équipes de RICE travaillent au développement et à l’amélioration de cette solution révolutionnaire.

Le gaz vert de demain est déjà disponible en quantité. Des unités de traitement des déchets, industriels ou agricoles, produisent du biométhane propre et directement utilisable comme « gaz de ville » ou industriel. Le processus est désormais enclenché et la « Loi de transition énergétique vers une croissance verte » (LTECV), encourage cette production avec pour ambition que sa part représente 10% de la consommation de gaz naturel d’ici 2030.

Problèmes : aujourd’hui, ces unités sont, le plus souvent, connectées à un réseau de distribution en zone urbaine ou dans des zones rurales où la consommation locale est inférieure à la production ; de plus, si la consommation varie de saison en saison, la production, elle, a tendance à être constante tout au long de l’année.

Difficile de ralentir la production, insensé de brûler les excédents et Il était donc essentiel de parvenir récupérer les surplus non consommés localement. Nos experts ont mis au point des solutions et continuent à les perfectionner.

Vers un réseau bidirectionnel

Historiquement, le réseau ne fonctionne que dans un sens. Un fonctionnement vertical, unidirectionnel, selon lequel le gaz, une fois sur le réseau de transport, est acheminé à haute pression jusqu’à des interconnexions. Là, il est « détendu », sa pression est abaissée pour approvisionner des installations industrielles ou rejoindre le réseau de distribution jusqu’au client final.

De ce fait, sauf à installer en priorité les sites de production sur le réseau de transport, l’impact du développement du biométhane se trouve contrarié. La distribution étant bien plus étendue, la probabilité qu’une unité de méthanisation se situe à sa proximité d’une des boucles de ce réseau est nettement supérieure, surtout lorsqu’il s’agira, en zones urbaines, de tirer pleinement profit des formidables matières premières que constituent les déchets ménagers.

Avec le poste de rebours, le réseau devient bidirectionnel, le surplus de biométhane peut rejoindre le réseau de transport et poursuivre un cheminement classique vers n’importe quel point de consommation.

Un instrument de précision, trois fonctions principales

La première fonction d’un poste de rebours est celle d’un compresseur. Pour « remonter » et sortir du réseau de distribution, le gaz produit doit être compressé afin d’atteindre la pression de transport.

Ensuite, le rebours doit également opérer un contrôle qualité de la production afin que le gaz injecté réponde aux standards du transporteur.

Enfin, il est indispensable, avant l’injection, de pouvoir quantifier ce gaz et de faire remonter les informations de volume vers le dispatching, qui pilote les flux de gaz sur l’ensemble d’un réseau de transport.

Positionné en parallèle du poste de détente, le poste de rebours est une véritable pièce d’orfèvrerie, un chef d’œuvre de l’industrie gazière. Il répond de nombreuses normes, aussi bien industrielles que qualitatives ou de sécurité. Combinaison de multiples technologies, il doit être soumis à une multitude de tests dans toutes les conditions possibles d’utilisation, et dans tous types de scénario.

Grâce à nos installations, et, notamment, à notre station d’Alfortville dont les bancs d’essais sont directement reliés aux réseaux de transport et de distribution, nous avons la capacité, chez RICE, de réaliser ces tests en conditions réelles. C’est un avantage essentiel pour identifier, de manière optimale, les solutions susceptibles d’équiper nos postes de rebours et de garantir les meilleures performances.

Et après… le poste de rebours mobile.
Pour des raisons d’agilité, d’adaptabilité ou de rapidité d’intervention, RICE développe une solution de poste de rebours mobile. Si cette solution, complète et compacte, permettra de déployer encore plus largement la solution de rebours et, ainsi, d’encourager la production de biométhane, son développement constitue un véritable...
Lire l'article
Récupérer l’énergie du rebours
L’optimisation de la production d’énergie est un aspect essentiel des efforts en faveur de la transition énergétique. Cette préoccupation vaut également pour la consommation d’énergie nécessaire à son transport et à sa distribution. Or, le poste de rebours, solution emblématique des efforts de recherche et d’innovation en vue de...
Lire l'article
Voir aussi