Retour aux articles

UN ACCORD HISTORIQUE

Injection d’hydrogène dans les réseaux de transports : vers une coopération franco-allemande en matière de recherche

« Préparer les réseaux à l’arrivée de l’hydrogène », c’est le nom d’un des 13 programmes de recherche conduits par nos équipes, mais c’est surtout l’expression d’une conviction forte, inscrite dans l’ADN de RICE, selon laquelle les nouveaux gaz – parmi lesquels l’hydrogène – offrent des perspectives prometteuses aux acteurs de l’industrie gazière dans le contexte de la transition énergétique.

Pour tirer le plein profit des opportunités qui se profilent, l’effort de R&D doit être durable et collectif. C’est le sens du partenariat « historique » signé, le 14 janvier 2020, par de grands transporteurs européens.

C’est une grande avancée à l’échelle européenne que viennent de conclure ONTRAS Gastransport GmbH, transporteur allemand et homologue de GRT gaz, GRTgaz Deutschland GmbH, filiale allemande de GRT gaz et GRT gaz S.A. Ce protocole de collaboration européen va permettre le partage de leurs connaissances respectives et de leurs travaux de recherche sur le transport, et le mélange d’hydrogène et de gaz naturel dans leurs réseaux.

« L’enjeu d’augmentation de la part d’hydrogène injectée dans nos réseaux appelle à un effort paneuropéen. À cette fin, une coopération franco-allemande en matière de recherche offre un grand potentiel pour de nouveaux développements dans le secteur du transport du gaz. Nous soutenons activement cette collaboration qui permettra de renforcer le partage de nos expertises complémentaires », a déclaré Nicolas Delaporte, Directeur général de GRTgaz Deutschland GmbH.

Cet accord renforce la coopération transfrontalière des gestionnaires de réseau de transport et contribue au déploiement de l’hydrogène et des nouveaux gaz décarbonés à l’échelle européenne.

« ONTRAS a une longue expérience des mélanges de gaz sachant que nous avons, depuis plusieurs années, deux stations de Power-to-Gas injectant de l’hydrogène dans notre réseau. Grâce à la coopération européenne dans le cadre du projet de séparation de mélange hydrogène-gaz naturel et du projet de tests d’équipements de réseau, nous ouvrons de nouvelles possibilités d’utilisation des réseaux existants pour un futur transport transfrontalier de gaz vert », a déclaré Ralph Bahke, directeur général d’ONTRAS Gastransport GmbH.

Deux projets-phares au cœur de cette collaboration

Deux projets définissent les principes clés de ce protocole. Le premier projet, mené par ONTRAS, porte sur une technologie de séparation du gaz naturel et de l’hydrogène. L’objectif est de construire un pilote de membranes de séparation de l’hydrogène en mélange avec le gaz naturel, permettant la récupération d’un hydrogène de grande pureté. Les tests débuteront en 2020.

Le second projet, porté par GRTgaz, a pour objet la conduite d’essais d’étanchéité à l’hydrogène sur des équipements du réseau de gaz naturel. Les bancs de tests qui seront utilisés font partie du projet FenHYx dédié à la R&D sur l’hydrogène et seront construits en 2020 par notre centre de recherche. Les gestionnaires de réseau de transport allemands et français partageront leur expérience et planifieront ou mèneront des projets ensemble afin de recueillir et partager les informations pertinentes. Leur objectif partagé est de rendre possible le transport d’hydrogène dans leurs réseaux.

« GRTgaz s’est engagé depuis de nombreuses années à explorer différentes manières de contribuer au développement de l’hydrogène, par exemple en le mélangeant avec du méthane dans son réseau, ou en soutenant des projets innovants comme la pyrogazéification ou en pilotant le démonstrateur de Power-to-Gas Jupiter 1000 dans le Sud-Est de la France. Notre accord avec ONTRAS renforcera les efforts européens de recherche et de développement pour le déploiement de l’hydrogène et l’atteinte de la neutralité carbone. Ce protocole de collaboration offre de nouvelles opportunités pour accueillir l’hydrogène dans les réseaux de gaz et contribuer à identifier des solutions fiables et compétitives de développement de la filière », a déclaré Thierry Trouvé, Directeur général de GRTgaz.

Avec la conviction que le gaz a toute sa place dans le mix énergétique de demain, nos ingénieurs oeuvrent au quotidien dans le cadre de programmes spécialement dédiés à la transition énergétique, à l’adaptation des réseaux existants et à l’analyse des nouveaux gaz pour une énergie plus respectueuse de l’environnement.

Lire le communiqué de presse de GRT gaz. 

« Préparer les réseaux à l’arrivée des nouveaux gaz »
Dairo Ballestas Castro coordonne le programme « Préparer les réseaux à l'arrivée des nouveaux gaz ». Présentation du programme.
Lire l'article
Power-to-Gas, quelles opportunités pour RICE ?
Lire l'article
Voir aussi

En direct sur Twitter

Saviez-vous que la 6ème session du #MOOC Expérience Gaz est accessible à tous, jusqu'au 4 mai prochain ?
C'est l'occasion d'apprendre tout ce que vous ignoriez sur le #gaz et son rôle dans la #transitionénergétique !
Inscrivez-vous juste ici : https://mooc-experiencegaz.fr/

#Energie⚡️| On a beaucoup parlé de #PowerToGas récemment avec le démonstrateur @Jupiter1000PtG, mais comment cela fonctionne-t-il ? Cela consiste à convertir le surplus d'électricité décarbonée en gaz. C'est notre #VendrediLecture ! 👉https://bit.ly/infog-powertogas #gazrenouvelable